229, rue Saint-Honoré, PARIS 1er  (+33) 1 42 60 63 92

A partir du 15 juin 2020

- Nouveaux horaires d'ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 sans interruption
- Prises de mesures et essayages sur rendez-vous
- Toute personne venant à l’orthopédie doit être équipée d’un masque
- Désinfection des cabines entre chaque patient

Le lipoedème en quelques mots

Touchant près d'1 femme sur 10, le lipoedème est une maladie chronique caractérisée par l'accumulation progressive de tissu adipeux sous-cutané dans certaines zones du corps (essentiellement sur les membres inférieurs, en partant des hanches jusqu'aux chevilles). Cette accumulation de graisse touche plus rarement les bras.

La disproportion des extrémités inférieures et supérieures peut être très marquée. A la différence du lymphoedème qui peut être asymétrique, le lipoedème est toujours symétrique et bilatéral. Il peut être associé à un lymphoedème secondaire et on parle alors de lipo-lymphoedème.

Le lipoedème est douloureux à la pression et au touché.
On observe souvent l'apparition de varicosités dues au relâchement du tissu conjonctif et une tendance aux hématomes spontanés.
A un stade avancé, il peut y avoir une difficulté à se mouvoir.

Les causes du lipoedème sont encore floues mais les hormones sexuelles semblent avoir un rôle prédominant. C'est pourquoi il touche essentiellement les femmes et apparaît souvent à la puberté ou à la ménopause, où encore lors d'une grossesse.

Le lipoedème n'est pas lié au surpoids ou au facteur alimentaire mais la surcharge pondérale peut aggraver son évolution.
Le lipoedème évolue dans le temps et à tendance à s'aggraver.
Ni les régimes, ni le sport à outrance ne permettent de résoudre le problème.

La compression classique (dite circulaire) est souvent mal tolérée voire douloureuse sur un lipoedème, mais le port de compression médicale est indispensable pour favoriser le retour veineux, diminuer l'oedème fonctionnel et améliorer l'aspect de la peau.
Il faut donc opter pour une compression rectiligne "à maille plate" et de préférence en classe 3 (entre 20 et 35 mmHg de pression à la cheville). Ces collants rectilignes ne se font que sur mesure et le matériau s'adapte parfaitement à la morphologie de la patiente. Etant plus épais que les classiques "bas de contention", ils sont moins blessants, notamment au genou où au coup de pied et les multiples options permettent d'assurer un confort optimal.

Une bonne hygiène alimentaire, du sport et des drainages lymphatiques manuels permettent quelque peu de soulager les symptômes au quotidien.
Le traitement le plus efficace reste chirurgical par un lipoaspiration spécifique à cette pathologie.

 

Thuasne

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Tags:
Plus dans cette catégorie : Collant rectiligne sur mesure »
Connectez-vous pour commenter

Nous avons 163 invités et aucun membre en ligne

© 2017 Orthopédie Meyrignac - Webdesign : 01design