229, rue Saint-Honoré, PARIS 1er  (+33) 1 42 60 63 92

Environ une femme sur 8 est atteinte d'un cancer du sein et cela augmente d'année en année (50 000 nouveaux cas par an en France). Il représente environ 37% de l'ensemble des nouveaux cas de cancers chez la femme.


58% des femmes qui ont un cancer ont plus de 50 ans.
2 cancers sur 3 se déclarent après la ménopause.
8 femmes sur 10 choisissent la prothèse mammaire externe.
2 femmes sur 10 choisissent la reconstruction.
33% des femmes sortant des hôpitaux ne sont pas correctement informées.


Lorsque l'on vient de subir une mastectomie, il est important de retrouver sa féminité afin de reprendre confiance en soi et d'oublier, autant que possible, cette épreuve.


L'existence des prothèses mammaires externes a pour objet de redonner une silhouette naturelle à la femme opérée (rôle visuel).
Elle est importante de par sa valeur thérapeutique (rôle statique).
Elle est essentielle pour la réhabilitation psychologique (rôle psychique).

 

Des signes cliniques au niveau du sein doivent alerter :
. une grosseur non douloureuse,
. une anomalie du galbe mammaire,
. une rétractation du mamelon,
. une rougeur,
. un œdème ou un aspect en peau d'orange,
. un écoulement,
. une douleur localisée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Télécharger les pièces jointes :

Plus dans cette catégorie : Prothèses mammaires »
Connectez-vous pour commenter

Nous avons 269 invités et aucun membre en ligne

© 2017 Orthopédie Meyrignac - Webdesign : 01design